Honoraires et
informations
pratiques

Maître Stéphanie
Picoche

Faire appel à un avocat ne devrait jamais être une question d’argent ou de statut. Pourtant, de nombreux justiciables sont effrayés à la seule idée de consulter.

Pour vous aider, voici quelques indications concrètes et utiles à connaître avant de franchir la porte de mon cabinet.

La prise en charge de vos frais de défense

Vous pouvez dans certains cas bénéficier d’aides pour vous défendre.

Avant notre premier rendez-vous, je vous invite à vérifier si vos honoraires et frais de justice peuvent être pris en charge, partiellement ou totalement.

L’assurance protection juridique

De nombreux particuliers bénéficient sans le savoir d’une garantie protection juridique.
Cette garantie peut être souscrite isolément, mais elle est le plus souvent adossée à un autre contrat, comme une assurance habitation ou automobile par exemple.

Les frais pris en charge, les limitations et les exclusions de garanties varient beaucoup en fonction du type de litige et du contrat signé. Votre assureur vous renseignera au cas par cas sur les garanties souscrites.

Bon à savoir : vous êtes libre de choisir votre avocat. Votre assureur n’a pas le droit de vous l’imposer !

L’aide juridictionnelle

L’État prévoit une aide juridictionnelle pour les citoyens dont le revenu fiscal de référence et le patrimoine sont inférieurs aux plafonds indiqués ici.

Si vous remplissez les conditions exigées, l’État prendra en charge tout ou partie des frais liés à la procédure judiciaire.

La première consultation

Déroulement

Je vous accueille et vous écoute dans le cadre chaleureux de mon cabinet. J’analyse votre situation et vous présente les solutions les plus efficaces pour résoudre votre problématique.

Tarif de la première consultation

Ce premier rendez-vous est facturé au prix de 60 € TTC. Il est sans engagement.

La convention d’honoraires

Si après cette première consultation, vous souhaitez que je vous accompagne, nous établissons une convention d’honoraires.

Le plus souvent, cette convention prévoit un forfait pour l’ensemble de la procédure. Ce forfait inclut toute une série de prestations, les diligences, détaillées dans la convention. Vous connaissez donc dès le départ l’estimation de mes honoraires jusqu’au terme de la procédure.

Ces honoraires sont éventuellement complétés par un honoraire de résultat, en fonction des résultats obtenus.

Je ne facture que rarement au temps passé. Je procède ainsi uniquement lorsque je ne peux pas mesurer d’emblée le nombre de diligences nécessaires pour l’action que vous souhaitez engager.

Les provisions tout au long de la procédure

À chaque étape de la procédure, vous recevez une facture intermédiaire détaillant les provisions, c’est-à-dire les actes justifiés à déduire du forfait convenu au départ.

Sur cette facture, je vous indique clairement les actes effectués, ainsi que la somme qui s’impute sur le forfait pour la diligence en question.

Une rédaction d’assignation au tribunal judiciaire, une plaidoirie ou une requête devant le conseil des prud’hommes sont des actes qui font par exemple l’objet d’une provision.